Les solutions IoT

Tout ce qu’il faut savoir pour intégrer l’IoT dans un projet métier 

Le terme IoT signifie Internet of Things, ou Internet des Objets en français. Il englobe l’ensemble des dispositifs liés à la conception et à l’utilisation des objets connectés. Un objet est dit connecté lorsqu’il agit avec une relative autonomie, pour collecter, traiter et transmettre des données.

Pour qualifier votre projet IoT, dans votre secteur d’activité, il est primordial d’en détailler préalablement les paramètres essentiels : objectifs, applications, réseaux, traitement et stockage des données, risques et mesures de sécurité.

Sommaire

  1. Les objets connectés, les applications IoT et les secteurs d’activité
  2. Les enjeux et les risques des réseaux IoT
  3. Définir le protocole de communication adapté à votre projet IoT.

 

Les objets connectés, les applications IoT et les secteurs d’activité

objets connectés

Les objets connectés sont désormais présents dans tous les domaines d’activités, accessibles aux entreprises, aux collectivités comme aux particuliers. On estime à plus de dix milliards le nombre d’objets connectés dans le monde.
Les objets intelligents apportent un surcroît de confort et de sécurité à leurs utilisateurs, en leur faisant gagner du temps, de l’énergie et/ou de l’argent.

Les nouvelles applications IoT sont nombreuses et diverses au sein du secteur public comme du secteur privé :

  • Smart Cities : gestion du stationnement, amélioration du trafic, optimisation de l’éclairage, gestion des déchets, gestion des bornes de recharge électrique...
  • Industrie 4.0 : optimisation de la logistique, maintenance prédictive, sécurité des équipes et des infrastructures, contrôle qualité de la production, gestion de l’énergie….
  • Santé et sécurité des personnes : téléassistance mobile et fixe, surveillance à distance de patients, bracelets pour senior ou travailleur isolé.
  • Transition énergétique : optimisation énergétique des bâtiments professionnels, des établissements publics et des habitats individuels.
  • Agriculture : robots, stations météo connectées, boîtiers géolocalisés sur tracteurs, colliers et bracelets pour animaux, etc.

 

Les enjeux et les risques des réseaux IoT

la sécurité des réseaux IoT

La transformation digitale des entreprises et des collectivités répond à plusieurs enjeux :

  • Renforcer l’attractivité des territoires,
  • Améliorer les process de fabrication,
  • Devenir leader sur le marché des services
  • Gérer les outils informatiques et équipements industriels
  • Suivre les évolutions réglementaires en termes d’identification et de traçage.

Les solutions IoT doivent réduire leur impact environnemental : optimisation des ressources, transition énergétique, limitation de l’empreinte carbone, etc.

Les milliers de données collectées et échangées permettent d’améliorer l’expérience client. En analysant ces données à grande échelle, les applications IoT permettent d’offrir une meilleure qualité de vie aux citoyens d’une ville, aux travailleurs des usines, aux agriculteurs dans les champs…

Les risques sont de deux ordres :

Un objet connecté à Internet ouvre une porte sur un réseau où sont échangées des données qui peuvent être personnelles, confidentielles, voire sensibles. Des personnes malveillantes peuvent chercher à avoir accès à ces informations, ou à détourner la fonctionnalité première d’un appareil intelligent. Il faut sécuriser l’ensemble des flux d’information.

La sécurisation des réseaux IoT est l'un des enjeux majeurs lors de la qualification de votre projet IoT.

 

Définir le protocole de communication adapté votre projet IoT

les protocoles de l'IoT

L’Internet des Objets recense trois types de réseaux auxquels se rattachent les objets connectés, selon leur fonctionnalité et leur connectivité : les réseaux personnels, les réseaux de bâtiment et les réseaux longue distance.

Le protocole de communication permet la transmission et la réception des données par l’objet connecté.

Le choix du réseau de communication pour votre objet connecté repose sur 3 critères principaux : la portée, la bande passante (le volume), le débit (la vitesse) et la consommation d’énergie.

Il ne faut pas sous-estimer les évolutions technologiques, réglementaires et économiques. Votre décision doit prendre en compte d’autres critères plus stratégiques comme :

  • La couverture du réseau (disponibilité, densité, maturité),
  • L’environnement et la mobilité des objets,
  • Le volume des données échangées, pour les vidéos par exemple
  • La périodicité de transmission des informations,
  • Le niveau de sécurité exigé,
  • Le coût du service,
  • La pérennité de la technologie et des offres

 

Deux grandes catégories de réseaux sont disponibles :

Les réseaux de l'IoT
  • Les réseaux de courte distance : Bluetooth Low Energy (BLE), WiFi, Z-Wave, ZigBee, RFID, NFC... Les objets connectés communiquent dans un environnement restreint et fermé, au sein d’une usine ou d’un bâtiment par exemple.
  • Les réseaux longue distance : basse consommation et bas débit (comme LoRaWAN ou SigFox), ou cellulaires (GSM, 2G, 3G, 4G et 5G). Les communications cellulaires point-à-point forment le cas particulier des réseaux machine-to-machine (M2M).

Les appareils connectés interagissent entre eux et avec une passerelle de communication, reliée à Internet.
La 5G va accélérer le développement des projets IoT, avec de nombreux avantages, dont notamment :

  • une connexion fiable et rapide
  • un échange de grands volumes de données
  • une faible latence : quelques millisecondes
  • à terme, une très grande densité : dizaines de milliers d’objets / km²

Pour développer votre projet IoT, faîtes appel à l’expertise d’Orange Business Services : votre partenaire. Nous vous accompagnerons dans la qualification de votre besoin et dans la définition d’une solution sur-mesure.