Connectivité IoT : explications et solutions

Fin 2021, le monde comptait plus de 12,3 milliards d’objets connectés (IoT Analytics). En 2025, le marché de l’Internet des Objets représenterait une valeur de 1 500 milliards de dollars, soit dix fois sa valeur de 2018 (rapport CNUCED, 2021). Le déploiement de différentes technologies permettant la connectivité IoT est alors d’une importance capitale pour correspondre aux attentes des entreprises et des usagers. Découvrez ici des explications sur ce qu’est la connectivité IoT et nos différentes solutions pour réussir votre projet IoT.

Sommaire :

  • Qu’est-ce que la connectivité IoT ?
  • Quels sont les critères de choix de la connectivité IoT ?
  • Une technologie pour un usage
  • Où traiter et stocker les données des objets connectés ?
  • Comment gérer les flottes ?
  • Ce qu’il faut faire pour connecter des objets connectés
  • Notre catalogue d’objets et capteurs connectés

 

Qu’est-ce que la connectivité IoT ?

 

Le terme « connectivité IoT » définit la connexion entre tous les points de l’écosystème IoT tels que les capteurs, les passerelles, les routeurs, les applications, les plateformes et d’autres systèmes. « Connectivité IoT » fait aussi référence aux différentes solutions réseau à choisir en fonction de trois facteurs :

  • la consommation d’énergie
  • la portée
  • la consommation/besoin de bande passante

 

 

Cependant, des concessions doivent se faire, car il est difficile d’être au top à tous les niveaux, tout en optant pour le meilleur choix possible. Ces options de connectivité IoT permettent alors une adaptation en fonction des projets IoT et de leurs exigences, selon lesquelles une priorité peut être donnée à l’un de ces trois facteurs.

Quels sont les critères de choix de la connectivité IoT ?

Toutes les options de connectivité IoT ne se valent pas. On peut comparer une connectivité 4G LTE Cat 4 avec une connectivité 5G ou une autre connectivité LoRa, par exemple, pour déterminer les points forts et les points faibles de chacune en fonction des cas d’utilisation. Cependant, selon les besoins précis d’un projet d’internet des objets, ces options ne se valent pas. Il est donc important d’évaluer tout d’abord vos besoins IoT, au travers de critères, avant de choisir une solution de connectivité IoT.

Consommation d’énergie

La consommation d’énergie est certainement le critère le plus important à considérer, et ce pour la plupart des appareils IoT ou devices. Pour optimiser le coût de fabrication et le retour sur investissement, les objets IoT doivent être les moins énergivores possibles. Par conséquent, le type d’utilisation, l’emplacement de l’appareil et la taille de la batterie déterminent votre choix de connectivité IoT, puisque certains réseaux consomment nettement plus que d’autres.

Capacité de la bande passante

En informatique, la bande passante indique la capacité d’une voie de communication électronique à transmettre des données. Lorsque la capacité est élevée, la vitesse de communication l’est aussi, car plus de données transitent plus rapidement. Notez que la plupart des applications IoT n’ont besoin de transmettre que de petites quantités de données. Cependant, chaque nouveau système a tendance à devenir plus gourmand que le précédent de par une complexité grandissante.

Le choix de la capacité de la bande passante dépend intégralement de la nature de votre projet IoT. Vous pourrez alors choisir entre des réseaux cellulaires (2G/3G, 4G, 5G, LTE-M, NB IoT  ou des réseaux LPWAN (Low Power Wide Area Network).

Portée et couverture

Petit rappel :

La portée définit la distance maximale entre un émetteur et un récepteur pour établir une connexion.

Le taux de couverture d’un réseau, ou couverture, mesure la disponibilité d’un réseau pour une population ou un endroit donné.

Certains appareils se contentent d’une portée à courte distance, comme les connexions Bluetooth dans une voiture par exemple. D’autres applications ont besoin d’une technologie offrant une portée plus grande ; exemple du télépéage d’autoroute nécessitant un échange de données sur plusieurs dizaines de mètres afin d’améliorer le service.

Bien que l’adage « qui peut le plus peut le moins » s’adapte à toutes circonstances et qu’il vaut mieux voir grand que petit, une trop longue portée peut être une atteinte à la sécurité des données (exemple du paiement sans contact des cartes bancaires), mais aussi à la consommation d’énergie.

Évaluez donc votre besoin réel en portée et également la couverture nécessaire lors de votre choix du réseau et du protocole de communication le plus adapté à votre projet IoT.

Vous cherchez nos offres LoraWan ou cellulaire ? Consulter nos offres

Objet connecté fixe ou mobile

Un autre point important à prendre en compte pour choisir votre connectivité IoT est de savoir si l’objet connecté de votre projet IoT est fixe ou mobile. Pour citer des exemples, une voiture connectée nécessite un réseau disponible partout, contrairement à la maintenance prédictive en unité de production pour laquelle un réseau local est suffisant.

Aujourd’hui, il existe de nombreux types de technologies de communication.

Vous pensez à un usage et vous vous demandez quelle connectivité associer à votre usage ?

Consulter notre livre blanc

Une technologie pour un usage : les solutions réseau du marché

Les solutions de réseaux du marché par usage by Orange

 

La connectivité de l’appareil IoT est assurée par une antenne Radio Fréquence permettant de communiquer les données sur des réseaux IoT. Les réseaux cellulaires sont certainement les plus utilisés pour la gestion des projets IoT, mais il en existe aussi d’autres types. Voici les plus utilisés.

2G/3G

Encore utilisées actuellement par des parcmètres, entre autres, les ancêtres de la 4G s’éteindront dans un très proche avenir afin de laisser la place à la 4G et au nouveau réseau 5G, lien sur communiqué de presse. En France, les réseaux 2G et 3G seront éteints en 2026. 

4G LTE Cat 1

La connectivité 4G LTE Cat 1, appelée parfois 4 G Cat 1, est spécialement conçue pour les applications IoT Machine-to-Machine (M2M). Sa vitesse de liaison descendante maximale est de 10 Mbit/s et la montante est de 5 Mbit/s.

4G LTE Cat M 1

La connectivité 4 G LTE Cat M 1, aussi appelée LTE-M, est une connexion LTE conçue pour une faible consommation d’énergie. Elle est utilisée pour les maisons intelligentes, les montres intelligentes, les alarmes de sécurité, etc. Ses taux de transmissions sont de 100 à 150 kbit/s dans les 2 directions.

Technologie Cellulaire

NBIoT

La connectivité NB-IoT est apparue en même temps que la 4 G LTE Cat M. Tous deux répondent aux besoins du marché de l’IoT à débit moyen et faible. Le NB-IoT est utilisé notamment pour les parkings intelligents, les éclairages publics intelligents et dans de nombreuses autres applications nécessitant une bande passante réduite.

5G

La connectivité 5G est la nouvelle génération de réseaux cellulaires. Elle est en cours de déploiement dans de nombreux pays et elle permettra de gérer les aspects critiques de l’Internet des Objets et de réduire la latence au point de pouvoir réagir en temps réel.
Si vous vous posez la question de la 5G dans le cadre de l’IoT, vous pouvez consulter l’article dédié à ce sujet.

Après avoir vérifié la bonne adaptabilité de la connectivité 5G à votre projet IoT, découvrez également notre offre actuelle en 5 G IoT B2B.

LoRa

La connectivité LoRa (pour Long-Range, longue portée) est une solution qui permet la construction de réseaux avec une couverture longue distance et une faible consommation. Cette technologie n’est capable que de transmettre de petits paquets de données, mais elle est réputée la plus rentable pour la plupart des projets IoT.

Technologies LoRaWAN® 

 

SigFox

Fournisseur de service de connectivité destiné au marché de l’IoT, SigFox propose une solution de réseau propriétaire utile pour les appareils mobiles à faible besoin en données : montres intelligentes par exemple.

WiFi 6

Bien que proposant une fiabilité imprévisible et une faible portée, le Wi-Fi est un moyen de communication idéal pour les appareils à emplacement fixe avec des demandes de données élevées. La nouvelle norme WiFi 6 (IEEE 902.11ax) apporte une meilleure couverture et de meilleures performances grâce à son appui sur la technologie OFDM qu’utilise aussi la 5G. Ce nouveau WiFi est le compagnon idéal de l’IoT.

Connectivité satellitaire

Le grand champion de la portée est sans conteste l’Internet par satellite. Mais ce point fort n’est pas le seul argument. La connectivité satellitaire a pour objectif de compléter la couverture des réseaux terrestres, notamment pour répondre aux besoins de connexion de l’Internet des Objets.

Aujourd’hui Orange et Kinéis sont partenaires pour proposer aux clients de tester les offres satellitaires de Kinéis en complément des réseaux terrestres.

Pour en savoir plus, consulter l’article.

Nous vous invitons aussi à consulter nos livres blancs gratuits pour en savoir davantage sur la connectivité, les protocoles, la sécurité et les besoins de l’IoT, et sur la connectivité LPWA.

 Vous recherchez un/des objets connectés ? Vous êtes à la recherche de l'objet connecté correspondant le mieux à votre usage, consultez notre catalogue.

 

Notre catalogue d’objets et capteurs connectés

Nous vous proposons dans notre catalogue une liste complète d’objets connectés déjà construits et prêts à l’emploi. La plupart de ces objets connectés sont labellisés Orange : Orange Assessed, Orange Connected ou Orange Approved. Ils sont aussi classés dans notre catalogue par secteurs géographiques et par technologie. 

 

Vous concevez votre objet connecté ?

Nous vous accompagnons également dans le développement de vos projets IoT. Avec nos partenaires Sierra Wireless et Lacroix, des entreprises de services IoT, nous proposons la démarche IoT Continuum. En effet, le type de services que vous souhaitez proposer ne correspond pas forcément avec les solutions déjà conçues. Avec IoT Continuum d’Orange, vous gagnez en efficacité grâce à la capitalisation de vos précédents cycles de développement.

 

Où traiter et stocker les données des objets connectés ?

La grande quantité de données issue des objets connectés doit être traitée mais aussi, et surtout, stockée dans des endroits sûrs et facilement accessibles pour en tirer tous les bénéfices. Le Cloud s’avère être la meilleure solution de stockage lorsqu’on s’engage dans des projets IoT, car l’entreprise évite d’investir dans des structures de stockage onéreuses dédiées. Les solutions de traitement et de conservation des données sont nombreuses et les acteurs du marché redoublent d’ingéniosité, notamment avec l’edge computing : une méthode d’optimisation du cloud computing permettant de traiter les données au plus près de la source. Avec un point d’accès plus proche, les services en ressortent alors plus rapides et plus fiables.

 

Comment gérer les flottes ?

Avec la multiplication des terminaux digitaux et leurs contenus, la mission de gestion de flotte d’appareils mobiles devient compliquée. Le mieux à faire est de mettre en place un Device Management pour gérer et sécuriser une flotte d’objets. Vous pourrez ainsi faire face aux enjeux d'un projet IoT avec un device management de qualité.

Faites également connaissance avec notre service Live Objects qui vous fournit le nécessaire pour connecter, exploiter et gérer vos objets IoT.

Vous avez un besoin dans un de ces domaines ? Contactez Orange Business Services ! *

Vous avez d’autres questions ? Elles sont importantes pour vous comme pour nous, c’est pourquoi nous sommes à votre écoute.

NBIoT by Orange

 

#Aller plus loin

Une plateforme IoT multi-connectivité

Live Objects offre une compatibilité étendue avec vos objets LoRa, SMS ou MQTT (et bientôt LwM2M). Des connecteurs open source sont également disponibles pour raccorder les objets LoRa privé, Sigfox, des solutions partenaires Edge mais aussi les objets utilisant un protocole propriétaire.

En savoir plus

Device management à 360°

Live Objects offre un ensemble de services permettant de gérer des flottes massives d’objets sur l’ensemble de leur cycle de vie : provisioning, application de déploiement, gestion d’inventaire, commandes / config update / FOTA, alarmes, événement de changement d’état, analytics, diagnostics, logs.

En savoir plus