Quelques chiffres clés sur l’IoT dans le secteur industriel

 

Le défi des industries est d’être les plus performantes possibles en répondant aux évolutions des enjeux de leurs secteurs. La compétition mondiale, la personnalisation des productions, l’agilité de l’outil industriel, les difficultés d’approvisionnement en matières premières, de distribution, la nécessité de réduire l’empreinte carbone et en même temps se montrer attractif pour la main d’œuvre en sont des exemples. Il est aujourd’hui possible d’améliorer les performances de l’outil industriel en utilisant les nouvelles technologies telles que l’Internet des objets’ (internet of things) et en donnant aux salariés un outil de travail modernisé.

 

  1. Un fait : Le marché de l’IoT industriel est en pleine croissance et France et dans le monde
  2. A quels enjeux industriels l’IoT peut-il répondre ?
  3. Quels facteurs sont clés pour l’automobile, le transport et la logistique ?
  4. Un retour sur investissement rendu possible grâce à 4 éléments

 

Un fait : Le marché de l’IoT industriel en pleine croissance en France et dans le monde

 

Le secteur d’activité le plus concerné ces dernières années par la mise en place de projets liés à l’IoT, est le secteur industriel. D’après l’étude Global Data Forecast de Mordor Intelligence, le marché mondial de l’IoT a été évalué à 740 milliards d’euros en 2020 et devrait atteindre 1 300 milliards d’ici 2026.

 

L’étude « IOT France 2021, Pas de crise pour l’IoT » de Bearing Point nous explique qu’en 2020, on comptait plus de 9 milliards d’objets connectés dans le monde et estime que ce nombre dépassera les 25 milliards d’ici à 2030.

 

Selon une étude d’Eurostat présentée dans l’analyse « les marchés de l’IoT professionnel à l’heure de la maturité » de Xerfi, 10% des entreprises françaises ont investi dans l’IoT et estiment que cela atteindra les 20% d’ici 2025.

 

 

Pour Bearing Point, les secteurs automobile, transport et logistique, partie intégrante du secteur de l’industrie, sont amenés à connaitre une forte expansion. En effet, toujours selon BearingPoint, dans les secteurs de l’industrie, de l’automobile, du transport et de la logistique, le marché mondial était évalué à 333 milliards d’euros en 2021 et devrait atteindre 606 milliards d’ici les 5 prochaines années.

 

Notons enfin qu’en France, le marché industriel, automobile, transport et logistique représente 42% des acteurs verticaux de l’IoT.

 

 

A quels enjeux industriels l’IoT peut-il répondre ?

 

 

L’IoT favorise l’optimisation de certains moyens de production et de la chaine logistique. On peut citer, entre autres, les systèmes de maintenance prédictive, les systèmes de géolocalisation, les outils de commande et d’alerte à distance. Les informations temps réel provenant de l’outil industriel et mises à disposition, aident à une meilleure gestion des ressources et une meilleure flexibilité dans les opérations. Elles permettent de concentrer les opérateurs sur les tâches à valeur ajoutée.

 

 

L’IoT industriel joue un rôle important dans la collecte des données et leur traitement au service de la mesure de l’efficacité, son amélioration, ou la maintenance. Les données issues des machines et des capteurs sont analysées avec l’aide de la Data Science et des mécanismes de machine learning afin de révéler les déviances de fonctionnement et anticiper la résolution des défauts avant que leur apparition n’entrave la production.

Le passage d’une maintenance régulière systématique à une maintenance adaptée selon les informations prédictives est de nature à réduire les coûts de maintenance, tant directs, qu’indirects. Ces dispositifs contribuent à améliorer la fiabilité des machines en identifiant les phénomènes de défaillance et leurs conditions d’apparition.

 

 

Avec l’usage de l’IoT, l’une des problématiques des industriels est l’utilisation des données à des fins de prises de décisions car ils se confrontent à différentes problématiques allant de la qualité et qualification des données disponibles, au grand volume à stocker de manière sécurisée, classifier puis analyser avant d’obtenir l’information utile.  De nouveaux emplois orientés vers le traitement et la gouvernance des données apparaissent dans l’industrie avec la mise en œuvre des plates-forme de traitement adaptées. Certaines entreprises se doteront de ces nouvelles compétences, formeront des collaborateurs, et d’autres auront recours aux expertises disponibles sur le marché. A ce titre Orange est capable d’accompagner ses clients dans l’ensemble de ses besoins.

 

 

L’ambition d’Orange, consiste à créer un écosystème de partenaires pour répondre aux besoins des industriels. Les partenaires sont de plusieurs natures, avec des solutions informatiques éprouvées, des solutions innovantes provenant de startups et également des fournisseurs d’équipements (modems, passerelles, capteurs IoT, ….) voire de composants de communication.

Un  catalogue dédié présente les équipements et capteurs dont le fonctionnement a été validé sur le réseau Orange  par nos experts en qualification de systèmes. Différents labels permettent d’indiquer la portée de cette qualification depuis une simple compatibilité réseau, à des tests plus avancés.  

 

Pour le cas où un industriel souhaite (ou souhaite faire) développer un nouvel équipement IoT, Orange propose aussi un accompagnement spécifique du fabricant dans le cadre du programme IoT continuum, qui permettra d’apporter l’expertise et la qualification nécessaire sur les composants de communication.

L’industriel peut également utiliser l’IoT pour faire évoluer son modèle économique, en valorisant par exemple, les services rendus à son client en complément du produit vendu. On peut notamment penser à des services de maintenance ou de gestion des consommables en complément de la machine commercialisée. Ces services très visibles dans le grand-public vont se développer davantage dans le monde du B2B, et il envisageable que les données issues de l’IoT soient aussi directement valorisables.

Le secteur automobile utilise intensément ce modèle pour doter les véhicules de davantage de fonctions et services personnalisés, voire à la demande.

 

Quels facteurs clés pour l’automobile, le transport et la logistique

 

 

 

L’IoT dans le secteur automobile est un facilitateur pour faire évoluer le concept d’automobile vers le véhicule autonome. L’internet des objets apporte une multitude de services liés aux véhicules qui permettent d’interagir avec les éléments extérieurs : autres véhicules, infrastructures et utilisateurs.Concernant le secteur du transport, les solutions IoT répondent à des usages autour de la sécurité des biens et des personnes, de l’analyse, de la planification, de l’anticipation des mouvements d’objets.

 

 

Il existe aussi des solutions qui permettent d’optimiser les itinéraires afin d’effectuer le trajet le plus rapidement possible et en incitant les comportements d’éco-conduite. Les solutions peuvent aussi apporter une sécurité et traçabilité ou automatisation plus importante des opérations grâce à la vidéo avec la reconnaissance des plaques d’immatriculations sur des points de passages ou de (dé)chargement.

 

 

Il s’agit par exemple de solutions de géolocalisation d’objets (asset tracking) composées de capteurs ainsi que de balises de géolocalisation qui permettent de suivre en temps réel le trajet du véhicule, de marchandises ou d’assets à valeur, tant en intérieur qu’en extérieur, et des informations supplémentaires comme la température, l’humidité, la détection de chocs.

 

En plus d’avoir un impact positif sur le transport, l’IoT joue un rôle dans la logistique des industries. L’IoT sert à la gestion de stocks, aux inventaires, à la surveillance des conditions de stockage, ou à la surveillance des entrepôts à l’aide de capteurs et de caméras.

L’aide apportée aux opérateurs assure un travail plus efficace en évitant des saisies manuelles, en économisant du temps, en trouvant plus vite les objets recherchés. Concernant la sécurité, la détection de personnes isolées, la gestion des risques de collision sont également des possibilités permises par l’IoT.

 

 

Un retour sur investissement rendu possible grâce à 4 éléments

 

Le premier élément est l’impact direct des solutions IoT sur l’amélioration de l’efficacité des processus de l’usine traduits par des gains en productivité.

Le retour sur investissement peut-être calculé en intégrant d’autres éléments. En effet, les progrès technologiques ont permis de réduire la consommation d’énergie des objets connectés diminuant les besoins de changement de batterie. Adaptés à ces objets dont la durée d’utilisation doit être longue, le choix d’un réseau basse consommation LPWAN peut être envisagée. L’ensemble permet d’obtenir des coûts de maintenance et d’opération de la solution les plus faibles.

Le développement des services dans le cloud permet également une baisse des coûts d’utilisation en épargnant la création d’une infrastructure dédiée localement pour stocker, traiter et utiliser les données.

Le dernier élément qui assure un retour sur investissement rapide est le juste dimensionnement de la solution IoT. Il est possible d’étudier et déployer le système au plus juste de l’objectif recherché, sur un sous-ensemble d’équipement. Par exemple dans le cadre de parcs matériels ou de machines homogènes, un fonctionnement par échantillonnage sur un panel d’équipement représentatifs peut apporter la valeur escomptée et limiter les coûts de mise en œuvre de la solution IoT.

Bien investir dans l’IoT, permet l’optimisation des ressources de son entreprise. Pour réussir les projets de digitalisation et de transformation, il est nécessaire de s’assurer la contribution des métiers et d’identifier fidèlement le besoin pour choisir la meilleure solution.  La réalisation du projet IoT peut utiliser des solutions clefs en main, mais est également souvent menée en assemblant différentes briques technologiques qu’il faut ensuite intégrer dans l’environnement client. L’ergonomie des solutions, la gestion du changement et la formation des utilisateurs est essentielle pour une bonne adoption et donc une efficacité maximale.

Dans l’ensemble de ces domaines pour réaliser vos projets, Orange Business Services vous accompagne et met à disposition ses solutions et expertises.

 

Si vous avez un projet à mener, contactez Orange Business Services.

Si vous avez une autre question ? Nous sommes aussi à votre écoute.

 

 

Source des chiffres de la partie 1 :

IOT France 2021, Pas de crise pour l’IoT de Bearing Point page 8 et 9

L’étude GlobalData Forecast de Mordor présente dans l’analyse Intelligence « IOT France 2021, Pas de crise pour l’IoT » de Bearing Point page 4

Une étude d’Eurostat présente dans l’analyse « les marchés de l’IoT professionnel à l’heure de la maturité » de Xerfi page 61

 

Sebastien DUDREUILH
Sebastien DUDREUILH - Responsable Industrie 4.0 Orange Business Services

#Stories

Peut-être que vous êtes également intéressé par

Citation

WIIFOR propose des produits adaptables, sur une base générique pouvant adresser tous les besoins.

presentation
Bertrand Desreumaux - CEO
Lire cette histoire IoT
Citation

Un très beau succès pour ce salon qui permet en seul lieu de se retrouver avec plaisir pour échanger et développer de nouvelles opportunités !

presentation
Sylvain Herfort - Partner manager, IoT
Lire cette histoire IoT
Citation

Je suis particulièrement ravi du succès de ce challenge, qui démontre l’exceptionnelle vitalité de l’écosystème des sociétés qui innovent pour faire...

presentation
Jean-Marc Lafond - Directeur du portefeuille Innovation IoT
Lire cette histoire IoT
Citation

La cible de Quectel sont tous les produits avec des contraintes d’encombrement et d’autonomie.

presentation

Quectel Wireless Solutions Co Ltd

Lire cette histoire IoT